Nouveau bois tabou à Nouville

Le bois tabou a été de nouveau planté à Nouville par le clan Betoe. Cette fois, sur le terrain adjacent à la société Cirius (ex-France Câbles et Radio). Là sont bâties une dizaine de villas qui hébergent jusqu’au 31 mars les employés de la société.
Hier, Jean Beraud, directeur des opérations de la zone Pacifique pour France Telecom, a reçu la délégation du clan, contraint et forcé, même si l’action s’est déroulée de la façon la plus cordiale possible. « Je n’étais pas au courant. C’est un peu cavalier, s’indigne le directeur. Ils m’ont mis devant le fait accompli. » En face de lui, Raphaël Mapou, porte-parole du clan (et figure de proue d’un mouvement qui s’est lancé dans les provinciales), expose tranquillement le sens de cette démarche : « Nous voulons récupérer le terrain où sont bâties les villas. On a appris qu’il y avait un compromis de vente qui avait été signé avec un promoteur. Ça suffit, les spéculations. »
Au milieu du petit groupe qui s’est formé dans le hall de Cirius, un petit garçon d’à peine 3 ans se glisse entre les jambes de ses aînés. « C’est le dernier descendant du clan Betoe », précise Raphaël Mapou qui insiste en rappelant que cette action, « c’est pour lui. Pour qu’il récupère les terres de son grand-père (Michel Betoe) ».

« On a appris qu’il y avait un compromis de vente signé avec un promoteur. Ça suffit, les spéculations. »

Un peu démuni, le directeur des opérations enregistre la requête du clan en demandant par ailleurs que les locataires puissent terminer leur déménagement tranquillement. « Tout sera terminé au 31 mars », promet Jean Beraud. France Câbles et Radio a été cédé en novembre dernier à l’OPT. Or, si le terrain sur lequel se trouve le bâtiment principal revient dans le giron de l’OPT, celui qui abrite les petites villas individuelles va être vendu. Sept à huit hectares de terres qui descendent en pente douce vers la mer. De quoi donner faim aux ogres de la spéculation, même si, par ailleurs, le terrain est classé en zone UE équipements (*).
Mais les membres du clan n’entendent pas arrêter leur action à la plantation du bois tabou. « Nous allons occuper les villas qui sont déjà vides afin d’en empêcher la destruction », prévient Raphaël Mapou. « J’en prends acte, rétorque Jean Beraud. Mais je tiens à vous rappeler que c’est une zone privée et que l’on note la présence d’amiante dans les logements. C’est à vos risques et périls. »
La rencontre s’est achevée dans le calme. La délégation en a terminé en allant planter un autre bois tabou.

(*) En zone UE équipements, l’occupation des sols autorise la construction d’équipements collectifs publics ou privés (écoles, cliniques…), ainsi que la construction de commerces, services et habitat, à condition que leur présence soit justifiée pour assurer le fonctionnement des établissements de la zone.

  Des revendications qui datent 
Cela fait déjà plusieurs années que le clan Betoe revendique les terres de Nouville. En 1985, Michel Betoe écrivait déjà au délégué du gouvernement pour préciser que son clan était le seul détenteur des droits coutumiers fonciers. Son courrier était resté sans réponse. En 1999, nouveau courrier. En août 2007, un bois tabou est placé sur le terrain qui fait face au Sénat coutumier, bloquant le début des constructions du centre pour polyhandicapés, ainsi que les projets d’extension du Centre de formation des apprentis et du foyer d’aide aux mineurs en difficulté. « On n’est pas opposé aux projets, mais des engagements ont été pris. Le gouvernement ignore nos revendications. On est dans l’attente depuis de trop nombreuses années », rappelle Raphaël Mapou.
Les coutumiers du clan Betoe ont planté un bois tabou sur un terrain qui doit être vendu à un promoteur. Un acte qui fait suite à celui de 2007 lorsqu’un autre bois sculpté avait été planté sur un terrain en face du Sénat coutumier.

Le bois tabou est un baton de bois sculpté, une sorte de totem qu'ils plantent symbolisant la défence d'entrée sur un territoire.

Souvent érigé lors de mécontentement divers.

 

 

 



01/03/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres